Partez à l’Aventure… En toute sécurité !

Ce vendredi 14 octobre, les États-Unis célèbrent le National Day of Adventure. L’occasion pour ce grand pays de mettre en avant ses plus beaux sites de randonnée, où une nature relativement sauvage donne aujourd’hui encore aux visiteurs l’impression d’être les premiers colons. Des rochers rougeâtres du Monument Valley, en passant par le paysage lunaire du White Sands Desert au Nouveau Mexique… Seraphin vous propose un aperçu des plus beaux trésors de la nature américaine. 

Nā Pali, sur l’archipel d’Hawaï

 Na Pali, Hawai

Na Pali, Hawai

Cette côte hawaïenne toute en nuances de vert et d’orange appartient à l’île Kauai, qui fait partie de l’archipel d’Hawaï. On y trouve des plages immaculées, des grottes mystérieuses, des chutes d’eau et des falaises qui peuvent culminer à 1200 mètres. On imagine très facilement un Jack Sparrow venir y enterrer son précieux butin quelques centaines d’années plus tôt. L’île est accessible par bateau, mais le meilleur moyen d’admirer son architecture fascinante reste encore la voie des airs…  

 

Monument Valley, dans le Colorado

 Monument Valley, Colorado

Monument Valley, Colorado

Ce site archi-connu a abrité quelques-uns des plus célèbres Westerns du cinéma. Nous avons tous en tête ces images de cow-boys du Far Ouest aux visages protégés par un foulard, galopant sur leurs chevaux dans ces landes rouges et désolées… Aujourd’hui, c’est à votre tour d’y jouer les  « lonesome cow boys », puisqu’il est possible de visiter les rocheuses à cheval. L’histoire de la conquête de l’Ouest semble d’ailleurs toujours d’actualité dans ce décor de fournaise, le peuple ancestral des Navajos occupant aujourd’hui encore le territoire.

 

Le Fly Geyser, dans le Nevada

 Fly Geyser, Nevada

Fly Geyser, Nevada

On passe de la sécheresse extrême à l’humidité rafraîchissante des geysers… Mais pas n’importe lesquels. Le Fly Geyser est une formation récente, dont l’eau chargée en minéraux et en algues a donné cet aspect multicolore à la pierre. Plusieurs terrasses contiennent des piscines dans lesquelles l’eau des geysers atterrit en continu. L’ironie du sort, pour un site aussi beau, est qu’il n’est pas du entièrement dû à la nature… C’est lors d’un forage de puit en 1916 qu’il a été créé, bien que les geysers soient apparus bien plus tard, dans les années 60. Le Fly Geyser étant relativement peu connus dans le Nevada, ce site est à recommander à tous les amoureux de la nature qui détestent affronter une horde de touristes lors de leurs excursions. 

Le désert White Sands, au Nouveau Mexique

 White Sand Desert, New Mexico

White Sand Desert, New Mexico

Plus de 700 kilomètres carrés de sable aux allures neigeuses, voilà ce que vous promet le White Sand Desert. Le camping sauvage y est pratiqué, et octobre est le meilleur mois pour y aller : c’est en effet durant ce mois qu’y sont organisés des concerts sous la pleine lune, les Full Moon Nights. De quoi vous faire frissonner de plaisir !

Accéder à ces sites

Il vous faudra de la patience et une bonne paire de chaussures pour atteindre certaines de ces destinations de rêve ! Mais avant tout, vous aurez besoin de prendre l’avion… Et qui dit avion dit, parfois, perte de bagages et annulation de dernière minute. Pour éviter ces désagréments, veillez à prendre une Assurance Bagages et une Assurance Annulation.

Et en cas de blessures sur le chemin de l’aventure, une Assurance Hospitalisation vous sera également utile pour éviter les mauvais souvenirs. Surtout en Amérique, où votre mutuelle ne vous couvrira pas (et où les soins médicaux peuvent atteindre des prix astronomiques). 

Bien préparé et bien assuré, vous n’avez plus qu’à foncer pour devenir le héros de vos propres aventures !

Source : globe-trotting.com