Jeunes passagers ? Les règles à respecter

Photo credit: Joe Shlabotnik via Visualhunt / CC BY

Photo credit: Joe Shlabotnik via Visualhunt / CC BY

Votre enfant a un mois, 6 ans, 12 ans ? Selon son âge, il aura une place différente dans votre voiture, et des règles variées de sécurité routière s’appliqueront. Seraphin vous dévoile les recommandations légales à respecter si vous voulez éviter les amendes et garder votre enfant sain et sauf. Votre sécurité n'a pas de secret pour nous! 

 

Votre enfant vient de naître.

De sa naissance au moment où il atteindra 13 kilos (c’est précis !), votre enfant devra être installé à vos côtés, à l’avant de la voiture et dans un siège-bébé adapté à son âge et à sa taille. Vous pourrez également utiliser un réducteur, sorte de coussin large à disposer en-dessous de son siège-auto.

Disposez le siège-auto dos à la route. Cela peut paraître étrange, mais cette position pourrait bien lui sauver la vie en cas d’impact. Installé face à la route, il serait projeté en avant lors du choc et ses cervicales encore fragiles pourraient se briser comme du verre.

L’exception à la règle : si votre voiture dispose d’un airbag à la place du passager avant, vous devrez placer votre enfant à l’arrière. Un airbag qui se déclenche pourrait projeter votre enfant et lui causer de sérieux dommages. Cependant, même à l’arrière, le siège auto restera dos à la route ! Dans tous les cas, son siège bébé sera solidement fixé par la ceinture de sécurité passé autour et sur le siège.

 

Votre enfant a grandi, il fait plus de 13 kilos.

Entre 13 et 18 kilos, votre enfant passe à l’étape supérieure : l’utilisation d’un siège auto en position assise et face à la route est recommandée. Ce siège doit être constitué d’un rehausseur et d’un dossier rembourré qui minimisera la force d’un impact et protégera sa nuque. Trois sangles doivent être incluses sur le siège afin de retenir votre enfant. Sa tête ne doit pas dépasser du siège. La ceinture de sécurité sera bien entendu passée par-dessus le siège afin de le fixer. 

 

Votre enfant a encore poussé! Il atteint 1,10 mètre.

Exit le siège auto, mais un rehausseur pourrait bien se révéler utile. En effet jusqu’à dix ans, les os du bassin d’un enfant ne sont pas assez développés pour retenir la sangle ventrale d’une ceinture de sécurité. Si un choc survient, cette sangle risque alors de remonter sur son ventre et de lui causer des blessures.

Encore une fois, la ceinture de sécurité doit être utilisée.

 

Votre enfant a atteint 1,35 mètre.

Ça y est ! Plus besoin de siège auto et de rehausseur.  S’il a plus de 12 ans, il pourra s’installer sur le siège passager à l’avant avec vous. Sinon, c’est à l’arrière qu’est sa place.

Votre enfant est assez grand pour se contenter d’une ceinture de sécurité correctement disposée, c’est-à-dire passée devant son ventre et en diagonale sur son torse.  

C’est ainsi qu’il devra dorénavant s’asseoir dans une voiture, jusqu’à la fin de sa vie. Et vous aussi !

 

En cas d'accident, votre enfant est protégé

Une Assurance dans la circulation ne fera pas que vous protéger vous! Elle couvrira également vos enfants en tant que passagers, piétons, cyclistes... En cas d'accident, leurs éventuels frais médicaux seront donc pris en charge. 

Vous souhaitez en savoir plus ? Téléchargez ce guide PDF de la sécurité routière qui vous donnera toutes les informations nécessaires à la sécurité de votre enfant en voiture. 

Envie d'en savoir plus?