Propriétaire d’une moto ? Nos conseils pour affronter l’hiver

#SeraphinGotYourBack astuces moto hiver

L’hiver est à nos portes, et avec lui son cortège de gelées, de précipitations et autres brumes matinales. Nous avons déjà examiné le cas de la voiture et du vélo face aux frimas. Il est normal que la moto ait droit, elle aussi, à quelques conseils !

Rouler en hiver

Les températures basses, le vent et les chutes de pluie et de neige ne sont pas toujours très engageants. Pourtant, cela ne suffira pas à décourager certains amoureux de la moto ! Voilà donc quelques astuces pour aider les plus acharnés d’entre vous à affronter l’hiver sur leur deux-roues.

Adaptez votre conduite

La route risque d’être plus glissante, que ce soit à cause du verglas, de la neige, de la pluie ou même du sel utilisé pour combattre le gel. Non seulement ce dernier diminuera votre adhérence sur la route, mais des projections de sel sur votre carrosserie risquent de l’abîmer. N’hésitez donc pas à rincer votre moto après un contact avec du sel de déneigement.

Ce manque d’adhésion au sol rendra votre temps de freinage plus long et risque également de vous faire perdre le contrôle de votre roue motrice. Adaptez donc votre vitesse, et évitez bien entendu les congères, les plaques de verglas et les flaques. Prenez le temps de décélérer progressivement à la vue d’un stop ou d’un cédez-le-passage. La même règle de prudence s’applique lors de vos accélérations au démarrage.

Veillez à la propreté de vos phares

En hiver, les routes humides et sales ont tôt fait de souiller vos phares et vos feux à force de projections. Ces derniers sont pourtant des outils indispensables pour vous permettre d’être vu par les autres automobilistes. Veillez donc à y passer un coup de lustre de temps en temps. Ce faisant, évitez les produits corrosifs et les éponges rugueuses. Préférez un chiffon doux, voire un vieux morceau de tissu, et de l’eau tiède. 

Portez un équipement adapté au froid

Pour ne pas finir complètement gelé, restez au chaud sur votre moto. N’oubliez pas que plus les températures chutent, plus elles seront froides lorsque vous serez lancé à pleine vitesse. Ainsi, s’il fait 0°c à l’arrêt, il fera -10°c lorsque vous serez lancé à 90 km/h… De quoi rester scotché à son siège !

Des gants chauds, étanches et confortables sont importants pour votre sécurité. Des doigts gourds et raides auront plus de difficultés à manier le frein et l’accélérateur de votre moto.

Des manchons peuvent également se révéler utiles, ainsi qu’un tablier pour protéger le bas de votre corps. Une veste rembourrée, une bonne écharpe, des chaussures adaptées et bien sûr, votre casque, voilà un équipement digne d’un vrai motard face au froid !

Protégez également votre moto

Votre batterie et vos bougies seront particulièrement vulnérables au froid et à l’humidité de l’hiver. Veillez donc à leur entretien régulièrement.

Vos pneus risquent également d’en prendre un coup, entre le sel et le verglas : certains pneus sont mieux adaptés à l’hiver et ont une gomme plus molle qui vous garantit une meilleure adhérence.

Comme pour une voiture, une moto a besoin d’un peu de temps pour faire chauffer son moteur avant d’affronter la route. Laissez-la donc ronronner plus longtemps avant de démarrer.

Enfin, veillez à prendre une huile de moteur adaptée aux basses températures, qui ne risquera pas de perdre de sa viscosité lors des périodes de gel. 

Vous remisez votre moto pour l'hiver

Ça peut se comprendre, et nous saluons votre prudence. Sachez cependant que l’hivernage de votre moto doit se préparer !

Protégez votre moto de la corrosion et de l’humidité

Nettoyez votre moto de la boue, des déjections d’oiseaux, etc… Tout ce qui à long terme pourrait attaquer sa carrosserie. Couvrez-là d’une housse spéciale conçue pour les motos ou dans un tissu léger (coton) qui ne retiendra pas l’humidité ambiante.

Votre réservoir d’essence

Vous pouvez le remplir, et si possible y ajouter un produit inhibiteur de dégénérescence d’essence.

Votre batterie 

Vous pouvez la débrancher (commencez par la borne négative en premier), sauf si vous avez un moteur à injection électronique.

Enfin, utilisez une béquille pour soulager les amortisseurs de votre moto pendant sa période de repos. À la fin de l’hivernage, veillez à faire une révision complète de votre véhicule avant de prendre la route pour profiter des longs mois de l’été ! 

Vos assurances

L’hiver est une période propice aux accidents ! Et les motards étant particulièrement vulnérables sur la route, il est important de faire le point.

Soyez en ordre de paiement de vos assurances

Cela peut paraître basique, mais un retard de paiement pourrait vous faire perdre votre couverture au moment où vous en avez le plus besoin !

Pensez à votre sécurité financière…

Une RC Auto (obligatoire), mais aussi une Omnium/Mini Omnium sont des alliées précieuses face aux frais que vous encourrez lors d’un accrochage. Une Protection Juridique est également une aide indispensable en cas de litige.

… Et à votre santé !

En cas d’accident, les dommages subis par un motard sont souvent plus importants que ceux d’un automobiliste. Une assurance dans la circulation vous soutiendra financièrement, pour soigner vos blessures mais également pour bénéficier d’un revenu en cas d’arrêt temporaire ou définitif de travail. 

Source : moto-station.com, moto-securite.fr

Envie d'en savoir plus?