Comment vendre sa voiture ? Découvrez les astuces de Seraphin pour faire une vente sans soucis !

Elle a affronté avec vous bien des itinéraires, a été votre meilleure partenaire, que vous soyez coincé dans les bouchons ou en route pour le chemin des vacances (voire les deux en même temps). Vous avez passé tant de temps derrière son volant ! Mais aujourd’hui, elle a fait son temps au sein de votre foyer, et vous souhaitez qu’elle continue sa route entre d’autres mains que les vôtres.

Vous décidez donc de vendre votre voiture. 

Les démarches à effectuer

Le contrôle technique

Vous êtes dans l’obligation de soumettre votre voiture à un contrôle technique dans un centre de contrôle. Veillez donc à préparer le certificat d’immatriculation de votre auto, qui vous y sera demandé.

Si le contrôle est concluant, le centre de contrôle vous délivrera un certificat de visite au contrôle technique et un formulaire de demande d’immatriculation. Ce formulaire sera utilisé par l’acheteur de votre véhicule pour entrer une demande d’immatriculation une fois qu’il sera en sa possession. Attention, ce document n’est valable que deux mois, il faut donc gérer son timing.

Il existe cependant certaines situations pour lesquelles vous n’êtes pas obligé de passer par la case « contrôle technique » :

  • Si l’acheteur de votre véhicule est votre compagne/compagnon (conjoint, cohabitant légal), votre enfant et qu’elle/il habite dans l’union Européenne.

  • Si vous transférerez votre plaque d’immatriculation et votre certificat d’immatriculation à votre acheteur.

  • Si l’acheteur est lui-même garagiste ou que la voiture est destinée à l’exportation. Dans ce cas, le garagiste effectuera lui-même le contrôle. 

Les documents

Voici les documents que vous devez être en mesure de présenter à l’acheteur de votre véhicule :

  • La facture de la vente originale de votre voiture.

  • Le certificat d'immatriculation.

  • Le formulaire de demande d’immatriculation du véhicule délivré par le contrôle technique.

  • Le certificat de visite du contrôle technique.

  • Le certificat de conformité de votre voiture.

  • Une attestation pour l'installation LPG (une combinaison de gaz et de carburant), si le véhicule en est équipé.

  • Le « rapport occasion » rédigé par le contrôle technique.

  • Le « car pass », un document officiel indiquant le kilométrage du véhicule (délivré lui aussi au centre de contrôle).

  • Le carnet d'entretien de votre voiture.

Le prix de vente

Les éléments à prendre en compte afin de déterminer le prix juste pour vendre votre voiture :

  • Si votre auto a fait plus de 15.000 kilomètres par an, cela diminue en général le prix de vente.

  • Si votre voiture a connu des déboires (accidents) dans sa vie.

  • Si vous savez que des frais vont devoir être réalisés à court terme (des pneus à remplacer, des plaquettes de frein à changer, etc).

Si votre voiture est équipée d’options supplémentaires (GPS, jantes en aluminium, radio, air conditionné…), cela va au contraire vous permettre de faire monter son prix

Les assurances

Lors de la vente de votre voiture, vous devez annuler votre contrat d'assurances RC Auto pour en souscrire un nouveau. Profitez-en pour prendre un nouveau départ, et pourquoi pas, souscrire une meilleure couverture. 

Cependant, une autre assurance pourrait bien vous être utile lors de la vente de votre voiture : l’assurance Protection Juridique. En cas de problème avec votre acheteur, si un litige vous oblige à faire appel à un avocat… Cette assurance sera votre roue de secours pour vous éviter de tomber dans un fossé financier.

Source : www.belgium.be