Les astuces de Seraphin pour prendre votre enfant en moto

Que vous souhaitiez partager votre penchant pour la moto avec vos enfants, ou simplement l’utiliser comme moyen de transport familial, il existe certaines règles de sécurité à respecter pour veiller à la sécurité de votre petit passager.

Ce qu’en dit la loi

En Belgique, les enfants ne peuvent pas prendre place sur une moto s’ils sont âgés de moins de 3 ans.

Entre 3 ans et 8 ans, votre enfant pourra vous accompagner sur une moto d'une cylindrée de maximum 125 cc. Cependant, il faudra qu’il soit installé sur un siège enfants spécialement adapté à cet usage. Soyez attentif lorsque vous achetez ce type de siège : souvent, il vous faudra démonter la selle passager de votre moto pour l’y fixer.

Enfin, après 8 ans, votre enfant pourra vous accompagner « comme un grand ».

SI vous disposez d’un side-car, la règle reste la même ; en-dessous de 8 ans, l’enfant devra être installé dans un système de retenue adapté. 

Protégez votre enfant comme vous-même

Si vous êtes un motard prudent, vous disposez sûrement d’un casque, de chaussures adaptées, de gants… Il en va de même pour votre enfant. Veillez à ce qu’il porte des gants, des chaussures et plus globalement, des vêtements qui seront en mesure de le protéger en cas d’accident. Le simple contact avec le bitume peut occasionner de profondes brûlures, évitez donc les vêtements en nylon. Privilégiez des vêtements spécialement conçus pour la moto ou au moins résistants, comme le jean, le coton ou le velours.

Les chaussures sont également importantes : les chevilles et les pieds sont souvent les premières victimes d’un impact qui peut avoir de très lourdes conséquences. Des bottes de moto à sa taille seront bien plus sûres que ses baskets, qui ne le protégeront pas du tout. Vous pouvez aussi opter pour des chaussures de marche (type Timberland). L’important est d’avoir une chaussure résistante qui monte assez haut pour protéger la cheville.

Enfin, le casque est un élément clé de sa tenue. Il doit être adapté à son poids et à son âge, protéger son visage et sa nuque. Non seulement les os d’un enfant sont plus fragiles (pensez à ses vertèbres) mais sa tête est plus grosse par rapport à son corps, il doit donc porter plus de poids. En cas de choc, un casque inadapté pourrait lui être fatal ou le condamner à la tétraplégie. Le meilleur investissement sera un casque intégral pour enfants, homologué d’une certification européenne CE 22-05.

Souvent, transporter un enfant en moto est une pratique occasionnelle, qui s’effectue sur de petits trajets. Cependant ce n’est pas une raison pour ne pas investir au maximum dans sa sécurité. Non seulement la moitié des accidents surviennent à moins de dix kilomètres du domicile, mais un enfant risque d’y être plus gravement blessé.

Cependant, même les meilleures protections ne peuvent pas protéger un enfant (ou même vous) en cas d’accident, même si elles peuvent lui sauver la vie. Pour ne pas affronter seul les dépenses liées au frais médicaux dus à un accident de voiture, une Assurance dans la Circulation est nécessaire.