Journée internationale de la Montagne

Portrait - Loïc Timmermans toujours plus haut

Aujourd'hui, c'est la journée internationale de la Montagne. 
On a rencontré Loïc Timmermans, athlète belge de haut niveau. 
Portrait de ce jeune homme de talent qui combine ses études de droit avec sa carrière de grimpeur professionnel. 

 Paris World Championship - (c) Michael Timmermans

Paris World Championship - (c) Michael Timmermans

 (c) Jerome Vervier

(c) Jerome Vervier

Un grimpeur de haut niveau dans le plat pays...
Comment as-tu commencé à faire de l'escalade?  

J’ai commencé l’escalade à l’âge de 5 ans grâce à mon frère qui en faisait déjà et qui m’y a initié. J’ai rencontré mon entraîneur actuel à peine quelques temps après et depuis c’est lui qui m’entraine. J’ai très vite été attiré par la compétition et je cela m’a toujours plu de m’entraîner dur en vue des compétitions !

Alors c’est sûr qu’être grimpeur en Belgique peut sembler bizarre à première vue mais, étant donné que les compétitions se font toutes sur des murs artificiels intérieurs, je m’entraîne principalement dans des salles d’escalade.

 

 

Dirais-tu que tu es un « connaisseur » de la montagne ?
quel est ton terrain de jeu de prédilection ? 

Je n’utiliserais pas le terme « montagne » car je ne fais pas de l’alpinisme à proprement parler. Mon terrain de jeu se situe un peu plus bas vers les falaises qui ne font « qu'» une cinquantaine de mètres de haut mais qui représentent plus l’escalade de difficulté et de la pure performance. C’est là que je m’amuse vraiment mais évidemment c’est toujours un « plus » d’être entouré par des belles montagnes !

 

Quelle est la plus belle montagne que tu aies grimpée ? 

Les plus beaux sites que j’ai eu l’occasion de visiter se situent certainement en Espagne. L’Espagne regorge de plein de magnifiques falaises toutes différentes et pourtant proches les une des autres. 

Que vas-tu faire, en ce jour international de la montagne (11 décembre) ? 
 

Je ne pense pas faire quelque chose de spécial mais j’espère que cette journée sera l’occasion pour toute personne qui n'est pas familier avec l'altitude de découvrir l’une ou l’autre belle montagne et l’importance actuelle de faire attention à leur préservation qui est menacée en raison du réchauffement climatique. 

 

As-tu un souvenir d'escalade PARFAIT ?

Mon meilleur souvenir en escalade extérieure est certainement la fois où j’ai grimpé dans les gorges du Verdon, au-dessus de l’eau dans un cadre magnifique ! Les gorges étaient envahies par de nombreux touristes en kayak mais grimper dans les hauteurs nous donnait un sentiment de privilège qui était génial. 

As-tu un projet prochain, une nouvelle montagne à laquelle tu voudrais te mesurer ? 

Je pars fin janvier à la découverte du Portugal. C’est la première fois que je m’y rends et je suis très curieux de découvrir les falaises locales ! On y va surtout pour faire de l’escalade de bloc, c’est-à-dire des petites falaises de 3-4 mètres de haut où l’on grimpe au-dessus de matelas et en pleine nature. Ça s’annonce bien ! 

 

Quel équipement utilises-tu quand tu pars grimper ? 

Cela dépend du type d’escalade que je compte faire. La plupart du temps, je grimpe sur des falaises déjà bien équipées et il me suffit d’apporter ma corde, mes dégaines et mon équipement personnel (chaussons, baudrier, magnésie,…). Donc contrairement à la montagne, l’escalade sportive ne nécessite pas beaucoup de matériel. 

 

A quoi faut-il faire attention quand on grimpe ? As-tu des astuces OU des conseils de sécurité à partager avec les grimpeurs en herbe ?

Avant tout, il faut toujours vérifier son matériel avant de partir en trip ainsi que s’informer sur la falaise où l’on va pour connaître la qualité et la fiabilité des équipements sur place. Une fois à la falaise, on est assuré par un compagnon donc il faut vérifier que chacun ait correctement et respectivement bien fait son nœud ou installé son système d’assurage.  Pour le reste, l’escalade sportive n’est pas aussi dangereuse que la montagne qui est plus sujette à des risques indépendants du fait de l’homme comme les avalanches, chute de rochers,…

 

Si tu devais DONNER aux belges UNE raisoN de se mettre à escalader les montagnes, que dirais-tu ? 

Avant tout, l’escalade est un sport très complet donc parfait pour des personnes qui cherchent à faire une activité physique. Mais ce qui est vraiment magique, c’est que c’est un sport qui s’exerce en pleine nature, dans des sites exceptionnels (Thaïlande, Chine, Grèce, France,…) et ce dès le début car l’escalade est très accessible pour tous les niveaux.


Es-tu… Assuré ?  ;)  

J’ai une affiliation à la fédération d’escalade belge (Club Alpin Belge) et je dispose donc d’une assurance auprès d’eux. 

Un tout grand merci d'avoir répondu à ces questions Loïc! 
On te souhaite le meilleur pour la suite!