Pourquoi Seraphin s’appelle Seraphin ?

Vous êtes nombreux à nous poser la question. Et comme chez Seraphin, nous ne sommes jamais avares d’informations… Nous vous donnons la réponse avec plaisir !

Le choix d’un nom d’entreprise n’est jamais anodin. Notre start-up n’a pas fait exception à la règle et ses trois fondateurs se sont longtemps arraché les cheveux avant de trouver ce prénom. 

La naissance de Seraphin a été longue… Et elle ne s’est pas faite toute seule.

Ses créateurs Xavier LombardVincent Becker et Tanguy Bocquet, ont longuement "brainstormé" avant de tomber d’accord sur ces trois syllabes.

« Au début, nous voulions juste trouver un nom qui soit en lien avec les assurances », se souvient Xavier. « Mais au fil de nos recherches, nous nous sommes rendus compte que la plupart des acteurs de l’assurance avaient fait exactement la même démarche. Le web est saturé d’entreprises qui jouent avec les mots assurance, couverture, sécurité… Et l’esprit des gens aussi. Nous devions donc nous démarquer. Puisque notre métier consiste à accompagner et à conseiller nos clients, nous avons choisi d’incarner une personne digne de confiance ». 

C’est d’abord Tanguy qui évoque le nom « Seraphin ». 

« Nous voulions un nom qui incarne une personne, pas une structure sans visage. Si nous sommes digitaux, nous sommes avant tout courtiers, et nous ne voulons pas perdre ce lien humain avec notre public. Le choix d’un prénom s’est donc imposé, pour signifier clairement cette intention de rester humains dans nos contacts ».

« Seraphin, c’est le nom d’un ange», ajoute Vincent. « Et les anges sont, dans l’imaginaire collectif, des entités protectrices. Seraphin, c’est ce petit angelot que l’on retrouve un peu partout dans l’Histoire, toujours souriant. Nous nous sommes retrouvés dans cette idée : un courtier sur qui l’on peut compter partout, en tout temps. Un courtier qui vous vient en aide et qui vous soutient. Seraphin incarne une notion de bienveillance qui correspond tout à fait à nos valeurs »

En tous cas, quel que soit le souvenir que nos membres fondateurs retiennent de ces longs mois de recherche, ils sont tous trois d’accord pour une chose : Seraphin est un nom qui se retient ! Et qu’ils ont bien l’intention de faire connaître à Bruxelles.