Comment remplir un constat amiable ?

   
  
 
  
    
  
 Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 FR-BE 
 X-NONE 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin-top:0cm;
	mso-para-margin-right:0cm;
	mso-para-margin-bottom:8.0pt;
	mso-para-margin-left:0cm;
	line-height:107%;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:11.0pt;
	font-family:Calibri;
	mso-ascii-font-family:Calibri;
	mso-ascii-theme-font:minor-latin;
	mso-hansi-font-family:Calibri;
	mso-hansi-theme-font:minor-latin;
	mso-ansi-language:FR-BE;
	mso-fareast-language:EN-US;}
 
   En vrai, c’est arrivé en août dernier près de Milan. Heureusement, personne n’a été blessé. 

En vrai, c’est arrivé en août dernier près de Milan. Heureusement, personne n’a été blessé. 

Ne stressez plus pour votre constat

Vous êtes au volant de votre belle voiture sur une autoroute dégagée.

L’air est doux, un gigot d’agneau est au programme au dîner, et vous sifflotez gaiement.

Oui, mais attendez… Il n’y a pas que vous qui sifflez !

L’air siffle aussi, et bientôt la masse énorme d’un avion apparaît et s’abat sur la route ! Heureusement, votre instinct de survie s’éveille et vous freinez des deux pieds. 

Plane2.png

Après avoir recommencé à respirer (vous aviez oublié pendant une seconde), vous arrivez à décoller vos mains crispées du volant et à sortir de la voiture. En face, le pilote fait de même, l’air bien embêté.

Avec force gesticulations, il vous explique son erreur et vous supplie d’excuser sa maladresse : un pigeon l’a distrait !

Vous voilà bien embêté : vous choisissez de remplir un constat à l’amiable.

Ne vous inquiétez pas : avion, moto ou voiture, c’est du pareil au même. Votre assureur sera juste un peu plus pâle que d’habitude.

  • Étape 1 - Où, quand, qui ?

Indiquez la date, l’heure et l’endroit de l’accident.  Indiquez également s’il y a des blessés. Mentionnez leurs coordonnées au dos du contrat. 

  • Étape 2 - Sollicitez les témoins avant qu’ils ne passent leur chemin !

Indiquez les coordonnées des témoins éventuels de l’accident. 

  • Étape 3 - À votre tour de vous coucher sur papier

Chaque conducteur choisit une colonne du contrat (A ou B). Vous mentionnez dans cette colonne les informations relatives à votre assureur et à votre véhicule. N’hésitez pas à vérifier ces informations sur la carte verte de votre voiture. Vous pouvez également vérifier, grâce à la carte verte de l’autre conducteur impliqué dans l’accident, si les informations qu’il renseigne sont exactes (histoire de ne pas vous retrouvez avec un constat établi entre vous et Jean-Paul Sartre). 

  • Étape 4 - Votre voiture va bien ?

Indiquez par une flèche le premier point de choc de votre voiture. Autrement dit, la partie qui a subi le premier contact durant l’accident. Vous pouvez également décrire les dégâts que vous constatez sur votre auto. 

  • Étape 5 - Exprimez-vous !

Dans le champ « Mes observations » vous pouvez expliquer les circonstances de l’accident.  

  • Étape 6 – Précisez les circonstances de l’accident

Vous avez devant vous une liste de petites cases à cocher afin d’expliquer les circonstances de l’accident. Ces explications complémentaires viennent appuyer l’illustration que vous êtes censé dessiner juste en-dessous. 

  • Étape 7 - Dessinez, c’est gagné

La partie amusante ! Vous allez enfin savoir si vos cours de dessin en primaire ont porté leurs fruits. Dessinez un croquis de l’accident au moment du choc en dessinant les rues et en précisant leur nom, la direction de chaque auto impliquée (par une flèche par exemple) et les éventuels signaux routiers (s’ils ont une importance dans les circonstances de l’accident). 

  • Étape 8 – Relisez-vous !

Relisez ensemble le constat à l’amiable (la partie de l’autre conducteur aussi). Si rien ne manque… Il ne vous reste plus qu’à signer ! 

Ce qu’il faut savoir pour ne pas se faire avoir

Veillez à noter quelque part (au moins dans votre mémoire) le numéro d’immatriculation de l’autre conducteur impliqué dans l’accident. Ainsi, vous aurez plus de chance de le retrouver en cas de fuite !

Si l’accident survient dans un autre pays, pas de panique : les formulaires de constat sont identiques dans tous les pays d’Europe. Même si la langue est différente, les rubriques sont dans le même ordre

EN BREF

C’est un constat à l’amiable, pas votre testament ! Il vous suffit d’être bref, clair et précis pour donner un rapport détaillé de votre situation à votre assureur. Prenez votre temps, ne chicanez pas sur les détails, et assurez-vous que vous comprenez bien le point de vue de l’autre conducteur impliqué (qui peut être différent du vôtre).

Le remplissage d’un constat survient souvent dans un moment de stress, puisque vous venez d’avoir un accident de voiture. Alors avant de remplir quoi que ce soit, rassurez-vous, répétez-vous que ce n’est que de la tôle froissée…

Respirez un bon coup…

Allez-y ! 

Vous voulez en apprendre plus sur la couverture de votre voiture ?

Consultez notre site internet ou prenez rendez-vous en ligne avec l’un des experts Seraphin. 

Envie d'en savoir plus?