Les instruments de musique ont aussi leurs assurances

assurance_sainte_cécile_instruments_seraphin_musique

Ce 22 novembre, jour de la Sainte Cécile (patronne des musiciens), il semble de bon ton de s’intéresser à ces objets qui ont donné naissance aux plus belles mélodies, aux symphonies centenaires, aux playlists Youtube qu’on ne se lasse jamais d’écouter les jours de pluie. 
Les instruments de musique ont souvent une importante valeur aux yeux de leur propriétaire, qu’elle soit sentimentale ou financière.  Objets de loisir ou gagne-pains, ils sont parfois le centre de la vie des musiciens… Il n’est donc pas étonnant que des assurances spécifiques leur soient dédiées. 

Les spécificités des instruments de musique en tant qu’objets d’assurances


Loin d’être des objets du quotidien comme les autres, les instruments de musique peuvent prendre toutes les formes, toutes les tailles, et correspondre à tous les budgets. 


Des objets nomades

La plupart du temps transportables, ils font au minimum le trajet entre le domicile d’un musicien et son école de musique. Ils font aussi parfois le tour du monde entre les mains de musiciens professionnels. Les instruments de musique sont donc souvent considérés comme des objets nomades par les assureurs. À part les pianos ou les orgues bien sûr.


Des objets de valeur

Un violon pour débutant coûtera au minimum 150€. Son prix pourra bien sûr rapidement grimper, atteignant facilement plusieurs milliers d’euros. Idem pour un piano, qui coûtera minimum plusieurs centaines d’euros. Les guitares coûtent quant à elle de 50€ (pour un guitariste débutant) à quelques milliers d’euros, lorsqu’elles sont fabriquées chez un luthier. 
Des tels objets sont donc malheureusement les premiers sur la liste des cambrioleurs de tous poils. 

violon_seraphin_assurance


Des objets que l’on possède ou que l’on loue

Étant donné leur grande valeur, les instruments de musique sont parfois loués par leur propriétaire. Qu’il s’agisse d’un pianiste confirmé qui n’a pas les moyens de se payer l’instrument de ses rêves, ou d’un violoncelliste en herbe qui préfère louer son premier outil avant d’en acheter un neuf, les locations d’instruments sont courantes.


Vol, casse, usure, sont des périls que courent tous les instruments de musique.

 


Inclure votre instrument dans votre assurance Habitation

Il est possible de faire bénéficier vos instruments de musique de la couverture de votre assurance Habitation. Votre assureur le considérera alors comme un objet de valeur qui aura un traitement spécifique dans votre contrat.  Un des aménagements dont jouira par exemple votre instrument sera le remboursement de sa valeur à neuf en cas de sinistre, sur base de sa facture d’achat ou d’une expertise. Vous pourrez également bénéficier de la prise en charge de vos frais de réparation ou d’un instrument de remplacement temporaire. 
Votre instrument sera donc protégé contre le vandalisme, le vol, les dégâts des eaux ou les incendies, au même titre que le reste de votre logement. Cependant, cette protection ne vaudra qu’à l’intérieur de votre maison. Bien que certaines assurances Habitation incluent également une protection valant sur un trajet régulier (le chemin entre votre maison et votre académie de musique par exemple), ne comptez pas sur ce type de garanties si vous avez l’habitude de vous déplacer avec votre instrument. 

Les assurances « Tout Risque Instruments de Musique »

Il existe également des assurances à part entière qui seront spécialement adaptées à votre instrument. Ces assurances peuvent comprendre le matériel musical qui accompagne un instrument de musique, comme  une table de mixage ou un ampli. 
Accessibles à partir de de 50€ par an, elles existent selon plusieurs formules. 


L’assurance avec indemnisation de la valeur à neuf

Votre violon est estimé selon une expertise ou la facture de son achat. En cas de problème nécessitant une intervention de votre assurance, on estimera la valeur de votre instrument d’après cette facture/expertise et l’état de l’instrument au moment du sinistre. Cette assurance ne nécessite habituellement pas de franchise


L’assurance tout risque

Comme son nom l’indique, cette assurance couvre votre instrument pour tous les sinistres qui pourraient survenir. Cependant, comme dans tous les contrats de ce type, certaines exceptions sont spécifiées. 


L’assurance nomade

Pour les musiciens avides de partager leur art (ou les rock stars internationales) cette assurance protège l’instrument dans une zone géographique donnée. 

Sachez enfin que certaines assurances ont des limites temporelles spécifiées dans le contrat. Dans le cas d’une location d’instrument, elles offrent donc une formule idéale. 
Que vous soyez membre d’un orchestre classique, bête de scène dans un groupe de rock ou flûtiste du dimanche, il existe sans aucun doute une assurance faire pour vous. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre courtier (Seraphin, par exemple) pour prendre l’assurance qui correspond à vos besoins.

 
En avant la musique !