Bien accueillir Saint-Nicolas avec Seraphin

 

Saint-Nicolas, patron des écoliers, s’apprête à nous faire sa visite annuelle. En hôtes polis, il convient de l’accueillir avec tous les honneurs dus à sa fonction (en plus, il apporte des cadeaux).

Voici donc une petite check-list à l’usage des enfants et des grands enfants afin de s’assurer que tout est prêt pour sa venue !

On lui offre à manger

Un verre de lait, voire un lait de poule et quelques gâteaux sont nécessaires pour permettre à Saint-Nicolas de se restaurer. Il fait une longue route dans le froid, et la moindre des choses est de lui permettre de se remplir quelque peu l’estomac.

Posez donc ces mets près de votre cheminée :

  • Un verre de lait frais

  • Quelques biscuits (spéculoos, cookies, gâteau… l’important est que ce soit bon et sucré). 

N’oubliez pas le fidèle ami de Saint-Nicolas

Un âne ou une mule accompagne traditionnellement Saint-Nicolas. Le vieil homme aurait en effet bien du mal à porter tous ces cadeaux tous seuls ! On peut également lui laisser de quoi se sustenter sur le bord de la fenêtre.

  • Une carotte

  • Un petit bol d’eau

  • Quelques morceaux de sucre

Ce soir, à l’heure du coucher des enfants, une petite cloche se mettra à sonner. C’est le signe qu’il faut guetter pour se glisser sous les couvertures, car c’est ainsi que Saint-Nicolas signale son arrivée. Et gare à celui qui voudrait le surprendre pendant la distribution des cadeaux. Père Fouettard veille ! 

On se soucie de la sécurité

Vous le savez, Saint-Nicolas utilise les cheminées pour se faufiler à l’intérieur des maisons des enfants sages. Père Fouettard lui ouvre la voie, c’est pourquoi il est aussi sale. Il convient donc de ne pas laisser votre cheminée allumée lorsque vous irez vous coucher. Non seulement il en va du bien-être des fesses de Saint-Nicolas, mais du vôtre aussi, car vous courriez un risque d’incendie.

En cette période, les bougies sont souvent utilisées pour donner une atmosphère magique aux maisons. Préférez les bougies électriques aux bougies traditionnelles afin d’éviter les mésaventures.

Demain à la première heure, les enfants descendront en hâte et découvriront le verre de lait vide, les biscuits grignotés, et quelques emballages prometteurs.

On leur souhaite déjà une bonne Saint-Nicolas !