Pourquoi le Père Fouettard est-il tout noir ? Nos cheminées responsables

 

Zwarte Piet chez nos compatriotes flamands, Père Fouettard chez nous, Hans Trapp en Alsace… Il porte de nombreux noms mais est toujours représenté de la même façon : la peau plus ou moins couverte de suie. On pourrait penser que le croquemitaine a une peau charbonneuse parce qu’il vient des enfers brûlants… Pourtant, sa peau est noire pour une tout autre raison. 

Nos cheminées, responsables de ses problèmes de peau

Accompagnant Saint-Nicolas d’une cheminée à l’autre lors de la distribution de cadeaux du 6 décembre, le Père Fouettard pourrait bien être victime du mauvais entretien de nos conduits. Obligé alors de se frotter contre la suie pour ouvrir la voie à Saint-Nicolas –qui porte un manteau de velours précieux-, le pauvre père Fouettard récolterait la suie que nous négligeons de récurer.

Non seulement le nettoyage d’une cheminée rendrait service au pauvre Père Fouettard, mais cela pourrait également vous éviter un incendie. 

 

Les risques d’une cheminée mal entretenue

Le feu de cheminée

Une cheminée accumule les couches de suie et d’autres particules contre ses parois. Lors de l’allumage d’un feu, cette crasse amoncelée peut soudainement s’embraser, créant un feu de cheminée. Ce type de feu est très rapide et se propage facilement. Il est en outre difficile à éteindre.

L’intoxication par la fumée

En refoulant des gaz dangereux, votre cheminée bouchée par la crasse peut vous empoisonner. Le monoxyde de carbone, également appelé « tueur silencieux », est incriminé dans de nombreuses intoxications. Ce nom glaçant vient du fait que ce gaz est complètement inodore, on peut donc l’inhaler en grande quantité sans s’en rendre compte. Son action est vicieuse : en se fixant sur les globules rouges, il les empêche de véhiculer l’oxygène dans le sang. Chaque année, des centaines de personnes meurent en inhalant ce gaz. 

 

Comment entretenir sa cheminée

Faire appel à un professionnel

Au minimum une fois par an (c’est la loi), faites appel à un ramoneur professionnel qui viendra nettoyer votre cheminée. Il est en effet plutôt dangereux de s’attaquer seul à ce genre d’entretien, d’autant plus qu’il vous faut un matériel adapté. De plus, un ramoneur certifié vous remettra à l'issue de son intervention un certificat prouvant que votre cheminée a été correctement entretenue. Ce document vous servira de preuve auprès de vos assurances en cas de sinistre. 

Faire appel à un ramoneur certifié vous coûtera entre 50 et 90 euros. C’est bien peu payé comparé aux frais d’un incendie !

Éviter les combustibles trop salissants

Le bois humide, vert ou peint rejettera en se consumant une fumée plus sale et donc plus susceptibles d’encrasser votre conduit. Évitez également le papier imprimé –particulièrement les pages glacées des magazine-, le carton ondulé ou les ordures ménagères. Privilégiez un bois sec, peu résineux. 

 

Et les assurances dans tout ça ?

En cas d’incendie du à un défaut d’entretien de votre cheminée, elles n’interviendront pas. La loi belge vous oblige à faire nettoyer votre cheminée minimum une fois par an, et si vous ne suivez pas cette règle, votre assureur risque fort de considérer que vous êtes responsable de l’incendie. Vous devrez donc prendre les frais de réparation/de remplacement liés à l’incendie seul

Bientôt, ce sera au tour du Père Noël d’emprunter votre cheminée. Dans son intérêt, mais surtout dans le vôtre, pensez à lui donner un coup de lustre ! Si malgré vos précautions un incendie survient, une assurance Habitation pourrait également se révéler d’une aide précieuse.

Si vous êtes à la recherche d’un ramoneur certifié, visitez le site de la Fédération des Ramoneurs de Belgique. Vous y trouverez un annuaire des ramoneurs qui œuvrent près de chez vous.