Professionnels de la santé: comment réagir aux mauvaises critiques en ligne?

Les mauvaises critiques touchent de plus en plus de professionnels de la santé. Comment réagir quand quelqu’un poste une mauvaise critique sur vous? Jérôme Naif, spécialiste des réseaux sociaux, nous livre ses conseils.

Des sites pour critiquer son médecin

Tout d’abord, il faut savoir que ces plateformes existent. Des sites comme notetondoc.com permettent aux patients de noter leur médecin, et de faire un commentaire sur eux. Bon à savoir: les internautes ne peuvent pas dire tout et n’importe quoi sur vous! Un site comme notetondoc.com est un site modéré où chaque commentaire doit être lu et approuvé par les gestionnaires de la plateforme. Attention, cette modératioa n’empêche pas les mauvaises critiques. Les commentaires qui ne sont pas autorisés sont ceux qui touchent à la loi : maltraitances médicales et abus relèvent du domaine judiciaire.

La critique est de bonne foi

Comme pour les restaurant et les cafés, il peut arriver que les critiques soient fondées. Vous avez eu du retard, ou vous étiez plus froid que d’habitude? Pas de panique! Répondez aux critiques et excusez-vous. « C’est important que les gens voient qu’on les écoute et qu’on réagi ». Vous gagnez tout à répondre et à montrer que vous êtes présent pour vos patients. En tant que professionnel de la santé, votre image n’en sortira que meilleure!

Tentative de sabotage

Comme nous l’avions expliqué dans l’article sur l’e-réputation des professionnels de la santé , il arrive que des confrères concurrents tentent de saboter votre image. Dans ce cas, vous pouvez demander à la plateforme de supprimer le commentaire. « En général, l’action s’arrête là », explique Jérôme Naif. Il est arrivé que certains sites doivent fermer à cause de commentaires diffamatoires. En effet, si quelqu’un tente de faire croire que vous êtes violent ou abusif, vous pouvez porter plainte pour diffamation.

Protégez votre réputation

Il y a encore quelques années, le bouche-à-oreille se faisait dans des cercles restreints. Désormais, votre réputation se mesure sur le net, et de mauvaises critiques peuvent rapidement se propager. En être conscient et surveiller ce qui se dit sur vous est un premier pas vers la prévention. Et si vous voulez allez plus loin, pourquoi ne pas souscrire une assurance e-reputation ?