Vacances au ski - Nos 5 astuces pour affronter la neige avec votre voiture

ski neige voiture véhicule assurance

Les stations de ski accueilleront bientôt d'innombrables vacanciers bien déterminés à envahir les pistes. Vous serez nombreux sur la route, prenant d’assaut les montagnes enneigées de France ou d’ailleurs. Seraphin vous donne 5 conseils pour arriver sans encombre à destination. 
À vous les soirées raclette et les descentes tout schuss ! 

 

Préparer votre voiture


Le pays plat et pluvieux qui est le nôtre ne nous prépare pas toujours à affronter des pentes raides et des congères en voiture. Cependant si vous projetez de gravir une montagne, il convient d’équiper votre voiture en conséquence.

  • Une révision avant le départ vous évitera des pannes qui mettraient vos nerfs à rude épreuve. Vérifiez tout particulièrement votre batterie, particulièrement sensible au froid. Si elle a plus de 4 ans, remplacez-là ou prévoyez des câbles d’alimentation.

  • Des pneus neige vous seront indispensables pour gagner en adhérence et éviter les glissades. Préparez également des chaînes à monter sur vos pneus car certaines routes ne vous seront accessibles qu’à ce prix. 

  • Un liquide lave-glace antigel est indispensable car les voitures se salissent beaucoup en station. 

  • Une raclette et du liquide dégivrant vous aideront également à lutter contre le givre. 

En cas de pépin, un matériel d’urgence est indispensable : 

  • Votre triangle de signalisation qui vous permettra de prévenir les autres automobilistes que vous êtes à l’arrêt. 

  • Votre gilet fluo qui vous signalera également. 

  • Des gants supplémentaires qui ne craignent pas la crasse, en cas de changement de roue dans le froid. 

Vous comptez peut-être sur un magasin rencontré en route pour acheter certains de ces objets. Sachez que cette décision pourrait se retourner contre vous : en cas de tempête, les magasins seront très vite dévalisés.

 

Répartir les bagages


Si vous êtes un skieur invétéré, évitez de transporter vos skis à l’intérieur de la voiture, où ils encombreront l’espace. Il n’y a rien de plus pénible que de devoir se tortiller pour atteindre sa bouteille d’eau sans s'éborgner. 
Utilisez plutôt un porte-ski extérieur, sur lequel vous les fixerez soigneusement. Vérifier vos attaches régulièrement en chemin.
N’oubliez pas que vous allez vous attaquer à des pentes plus raides que d’habitude. Ne surchargez pas votre voiture, et roulez plus lentement que d’ordinaire dans les montées. 

 

Penser au confort de vos passagers


Grands et petits, ceux qui voyageront avec vous s’apprêtent à passer de longues heures d’inactivité. Ajoutez à cela le froid et les éventuels bouchons (voire dans le pire des cas une nuit passée dans un gymnase en pleine tempête), et vous aurez le parfait cocktail du départ en vacances raté. Outre les habituels jeux pour s’occuper, prévoyez des couvertures de type plaid, mais aussi des provisions et surtout de l’eau en grande quantité. Le chauffage risque de fonctionner à fond pendant le voyage, et donc de vous déshydrater rapidement.   

 

Préparer votre itinéraire


Vérifiez votre trajet sur une carte, repérez les péages et les aires de parking pour les arrêts pipi. Un petit « checking » météo vous sera également utile pour planifier l’heure de votre départ. 
Enfin, évitez de faire le plein dans une station près de chez vous et préférez attendre d’être sur le chemin de la montagne. En effet, vous aurez alors plus de chance de tomber sur une station qui fournit de l’essence pourvue d’antigel, qui ne risquera pas de geler pendant votre séjour. Toutes les pompes à essence ne sont pas pourvues de ce produit. 

 

Vérifier vos assurances


Soyez sûr que vos paiements sont en ordre et que vous êtes bien couvert pour les situations que vous risquez de rencontrer (comme un dégivrage d’urgence par un mécanicien si votre essence gèle). Soyez également certain que vous êtes couvert à l’étranger, et de l’étendue de cette couverture
Une Omnium vous évitera de payer de votre poche les éventuels dégâts infligés à votre voiture en cas d’accrochage. 
Une Assistance du Véhicule à l’Étranger vous couvrira pour les ennuis que vous pourriez rencontrer hors de Belgique. Elle s’occupera également de votre rapatriement
Enfin, une assurance dans la circulation vous protégera si un accident responsable met en péril votre santé

Voilà, vous êtes fin prêt à affronter les longues heures de bouchons qui vous mèneront aux sommets enneigés. Bonne route !

 

ENVIE D'EN SAVOIR PLUS?